Racines

Le hameau de la Chassagne est formé de fermes et de maisons particulières situées en dessous du Château de Murol, sur les pentes de la butte volcanique. Ce lieu existait déjà sous Guillaume de Murol, seigneur du château au début du XVème siècle. L’origine du nom vient des chênes présents à l’époque dont quelques-uns subsistent sur les pentes du château.  Établis depuis plusieurs générations à La Chassagne, notre famille a conservé une tradition ancestrale, qui voulait que de tous temps, on accueille les voyageurs au sein même de la ferme. Aujourd’hui, mes parents, Paul et Marie-Paule Clément proposent la location estivale de deux maisons individuelles (La Cacode et le Chapuzadou, ancienne maison des ouvriers agricoles de 1807 rénovée).
En complément de cette activité d’hébergement touristique, le projet agrotouristique RACINES mettra en avant la richesse de la flore locale au travers, dans un premier temps, de la culture de certaines espèces, utilisées à des fins culinaires puis de la création d’un jardin de plantes médicinales, aromatiques ou encore de fleurs protégées à découvrir sur un parcours aménagé.

Le projet en images

Situé sous le Château de Murol, le hameau de La Chassagne existait déjà sous Guillaume de Murol, seigneur du château au début du XVème siècle. La légende raconte que Pierre Morand, concierge du château, choisit ce lieu pour s’y installer (histoire de demoiselle, de seigneur, de pomme ensorcelée et de truie…). L’origine du nom « la Chassagne » viendrait du gaulois « Cassinos« , qui signifie « lieu planté de chênes », nombreux sur le site à cette époque.